Prendre rendez-vous en ligneDoctolib
06 11 76 29 01

Le terme «burnout» est un terme relativement nouveau, inventé pour la première fois en 1974 par Herbert Freudenberger, dans son livre Burnout : The High Cost of High Achievement. Il a initialement défini l’épuisement professionnel comme «l’extinction de la motivation ou de l’incitation, en particulier lorsque le dévouement à une cause ou à une relation ne parvient pas à produire les résultats souhaités.

L’épuisement professionnel est une réaction à un stress professionnel prolongé ou chronique et se caractérise par trois dimensions principales: l’épuisement, le cynisme (moins d’identification au travail) et le sentiment de capacité professionnelle réduite.

Plus simplement, si vous vous sentez épuisé, commencez à détester votre travail et commencez à vous sentir moins capable au travail, vous montrez des signes d’épuisement professionnel.1

Le stress qui contribue à l’épuisement professionnel peut provenir principalement de votre travail, mais le stress de votre style de vie en général peut ajouter à ce stress. Les traits de personnalité et les schémas de pensée, tels que le perfectionnisme et le pessimisme, peuvent également y contribuer.2

La plupart des gens passent la majorité de leurs heures de veille à travailler. Et si vous détestez votre travail, redoutez d’aller travailler et ne tirez aucune satisfaction de ce que vous faites, cela peut avoir de graves conséquences sur votre vie.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.